Sur les ruines du marché Missebo à Cotonou.

Le mercredi dernier 03 Décembre 2014, toute la population à Cotonou avait aperçu une épaisse fumée noire dans le ciel, cette fumée a même été observée depuis le campus d’Abomey Calavi situé à plus de 12 kilomètres de Cotonou. Cette fumée n’était rien d’autre que celle des marchandises  et hangars en flamme des vendeuses et vendeurs de friperie du marché Missebo, installés aux bords de la berge lagunaire. En effet tôt ce matin du mercredi, les vendeurs étaient venus exercer leur commerce comme à leur habitude, mais c’est sans compter sur la détermination de la police venue avec un Caterpillar et qui a détruit et bruler tous les hangars sur son passage. Cette descente est une énième du genre supervisée par la SOGEMA (Société de Gestion des Marchés Autonomes) qui vise à réinstaller le marché Missebo sur d’autres sites comme celui du Synapostel à Akpakpa. Trois jours après cet événement, le constat est désolant : Le marché Missebo qui jadis grouillait de monde quelque soit le jour est presque vide; les hangars ont laissé place à des tas d’ordures dispersés; les cendres des hangars et marchandises étaient encore visible et le mécontentement des riverains ressortissants nigérians était encore remarquable sur les murs et c’est le moins qu’on puisse dire. Regardez plutôt.

Publicités

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s