Fête de l’igname : Que se passe t il en réalité à Savalou ?

Igname

Devenue une rencontre touristique dans la cité des Gbaguidi, la fête de l’igname est en réalité la gratitude de tout le peuple à l’endroit de la divine providence pour avoir favorisé la bonne floraison de la culture notamment celle de l’igname. Le roi et son conseil convient leur peuple et leurs hôtes les 13 et 14 Août de chaque année à la célébration de la nouvelle igname. L’arrivée du consultant du Fa (boconon) déclenche ainsi les hostilités rituelles.

Avec des chansons appropriés pour ce genre de cérémonie, les dieux seront alors consultés. Leur avis est ainsi demandé au sujet de l’autorisation que prépare à donner sa majesté Tossoh Gbaguidi XIII à son peuple pour commencer à consommer de l’igname et les autres tubercules. Après environ un heure de temps, le roi implore l’indulgence des dieux puis donnent leur avis favorable. Le roi est le premier à consommer l’igname.

Plusieurs activités traditionnelles sont prévues à la fin de cette cérémonie dont entre autres, les différentes prières publics agrémentée de chants, louange et danses culturelles de ce peuple. Selon le roi Tossoh Gbaguidi XIII, la spécificité de cette fête est que, c’est l’espèce « laboco » qui est célébrée, car c’est le tout premier tubercule qui est récolté. Cette fête est la plus grande réjouissance des peuples mahi du Bénin.

Publicités

Qu'en pensez vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s